Amis de la Forêt 2 / 2

21.05.2021. Comme convenu avec l'État congolais, propriétaire non seulement des parcs mais aussi de la forêt de Ngombé, INTERHOLCO est tenue de protéger cette dernière contre toute installation non autorisée, toute récolte illégale, tout braconnage, tout commerce de viande de brousse et tout changement irréversible.

« Nos missions se résument dans la surveillance et la lutte contre le braconnage et toutes les activités illégales qui se mènent dans la forêt de Ngombé, » rebondit Monsieur BOKANDZA. « Nous nous assurons que les véhicules de la société ne sont pas utilisés par les braconniers. Nous avons des postes fixes pour contrôler tous ceux qui peuvent emprunter ces axes là et que ça ne profite pas aux activités illégales. » Monsieur BOKANDZA coordonne les activités de 40 éco-gardes dans la forêt de Ngombé depuis 2018.

Les habitants de la forêt ont le droit légal de pratiquer la chasse traditionnelle pour leur subsistance, à l'exception bien entendu des animaux protégés, tels que  gorilles et éléphants de forêt. On parle de braconnage lorsque les habitants ne chassent plus uniquement pour leur foyer, mais pour revendre le produit de leur chasse. Des problèmes surviennent lorsque la demande en viande de brousse dans les villes voisines ou le commerce d'animaux vers l'étranger tourne le braconnage en source de revenus. Une tendance qui ne s'est malheureusement pas arrêtée pendant la pandémie, lorsque les éco-gardes ont sauvé 40 crocodiles nains.

Amis IHC 2

« Il arrive que les éco-gardes attrapent les braconniers et qu’ils les remettent aux autorités compétentes, et que, après un certain temps, rien ne se passe, » éclaircit Roch N’ZOBO, directeur de l'ONG congolaise CDHD. « Cela suscite un profond sentiment de frustration qui doit être traité de manière appropriée afin de ne pas déboucher sur des comportements violents, » poursuit-il.

Afin de prévenir tout risque de conflit, INTERHOLCO organise régulièrement des formations axées sur les droits de l’homme pour les éco-gardes ainsi que son personnel de sécurité (des gardes locaux non armés). Ces formations se sont révélées d’une grande utilité afin d’harmoniser les bonnes pratiques entre les éco-gardes actifs dans la forêt de Ngombé et les éco-gardes du parc national Odzala Kokoua.

Amis IHC 5

Mr. N’ZOBO, qui joue le rôle de facilitateur des formations, explique de quelle façon les droits de l'homme doivent être protégés et l'importance de ne pas céder aux comportements violents. Il précise également qu'INTERHOLCO a une tolérance zéro pour l'abus d'autorité, la discrimination ou la corruption, les infractions ayant des conséquences disciplinaires et, le cas échéant, juridiques. En 2020, 20 éco-gardes ont participé à la formation animée par le CDHD, outre le personnel d’encadrement et les membres de l’équipe sociale d‘IFO.

Ensemble, le parc national Ntokou-Pikounda et la concession de Ngombé abritent environ 80’000 gorilles des plaines de l’ouest, soit 60% de la population mondiale. En outre, les forêts naturelles du Nord du Congo abritent environ 25% de la population totale restante d'éléphants de forêt et une grande variété d'animaux rares et menacés.

Amis IHC 3

Les enquêtes menées par la Wildlife Conservation Society (WCS) en 2007 et 2014 et les études du WWF (World Wide Fund for Nature, ou Fonds mondial pour la nature) en 2009 ont confirmé que les gorilles et les éléphants de forêt sont tout à fait protégés dans la concession forestière de Ngombé. WCS a constaté que le nombre et la répartition des animaux sont restés stables au cours de la période d'observation. Gorilles et éléphants de forêt se déplacent librement entre la concession forestière de Ngombé et les parcs nationaux voisins.

Amis IHC 4

Reportée en raison de la pandémie COVID-19, une nouvelle étude sur la faune est prévue dès que les fonds seront disponibles ; elle sera menée en collaboration avec une ONG de conservation de la faune. Cette fois-ci, l'enquête adoptera une méthodologie scientifique différente se basant notamment sur l’installation de pièges photographiques en forêt.

 

A propos de USLAB

Mr. José Blanchard BOKANDZA dirige la USLAB (Unité de surveillance et de lutte anti-braconnage) en tant que coordonnateur de 40 éco-gardes qui veillent au respect de la loi tout en patrouillant la forêt gérée par INTERHOLCO au travers de sa filiale IFO, au Nord de la République du Congo.

La cellule d’aménagement de IFO entretient des liens étroits avec Mr. BOKANDZA et lui fournit une assistance technique et d’éventuels renseignements collectés sur le terrain qui pourraient s’avérer utiles pour la tenue des missions de l’USLAB.

La mise en place des USLAB est prévue dans la convention d’aménagement signée par INTERHOLCO avec l’État congolais. L’État est responsable des missions régaliennes (surveillance du territoire et lutte anti-braconnage). Les agents de l’USLAB sont mis à disposition de IFO par le Ministère de l’Économie forestière et dépendent hiérarchiquement directement de l’Agence Congolaise de la faune et des aires protégées (ACFAP). IFO est responsable du bon fonctionnement logistique de l’USLAB.

 

A propos d'Interholco

INTERHOLCO propose du ‘BOIS DURABLE MADE IN AFRICA’ comme solution écocitoyenne et biosourcée se traduisant par un bilan carbone positif et cherche à favoriser de meilleures conditions de vie, à réduire l’impact du changement climatique et à participer à l’amélioration de la justice sociale.

Depuis sa création INTERHOLCO producteur certifié FSC et acteur commercial spécialisé dans la mise à disposition et commercialisation de grumes, de bois débités, de bois lamellés-collés et d’autres produits transformés gère avec précaution la chaîne d’approvisionnement depuis la forêt jusqu’aux clients.

En République du Congo, INTERHOLCO protège 1.1 million d’hectares de forêt naturelle d’une conversion en terre agricole et procède à une récolte sélective des arbres à impact réduit.

Son activité raisonnée permet l’accès aux 16 000 habitants de la région à des services de vie de qualité ainsi que la protection de l’habitat de milliers de gorilles et éléphants. 

Contact média Interholco

Tullia Baldassarri Höger von Högersthal
INTERHOLCO AG, Schutzengelstr. 36, 6340 Baar, Switzerland
Tel.: +41 (0)41 767 03 82 
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Rapport de durabilité 2020

INTERHOLCO Rapport de durabilité 2020

Gardons contact

Inscrivez-vous via notre service d'abonnement électronique gratuit pour recevoir des notifications.

Suivez-nous

 

 

Notre apport aux ODD des Nations Unies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société, permettant l'utilisation de données relatives à un même utilisateur, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.
En savoir plus paramétrer