Tenir la route de la transition écologique

29.03.2021. Au Nord de la République du Congo, la transition écologique connait des réussites. Dès que la saison le permet et que le niveau des eaux est adapté, le « Bois durable – Made in Africa », produit phare d’INTERHOLCO, est transporté sur la Sangha, affluent du fleuve Congo.

Transport fluvial 3 INTERHOLCO

Bossé, Kanda, Tali, Kosipo, Wengé, en conventionnel ou en conteneur… le convoi fluvial est constitué d’un pousseur et plusieurs barges, 7 en moyenne en 2020. Le bois est inspecté sur place à Ngombé, avant de naviguer du nord de l’Equateur jusqu’à Brazzaville, sur une distance d’env.800 km. Pour des raisons de sécurité il faut s’arrêter à la nuit tombée et ,lors de passages difficiles, le personnel est amené à diviser le convoi afin de franchir des rapides ou contourner des bancs de sables. Un « aller simple » s’étale sur quatorze jours en moyenne en fonction du niveau des eaux.

Transport fluvial 5 INTERHOLCO

Fort de ses 13'450 km de voies navigables, le fleuve Congo et ses affluents assurent naturellement et historiquement la desserte des provinces de la République du Congo, de la République Démocratique du Congo et de la République Centrafricaine.

Le transport en Afrique Centrale a toujours été un défi en raison du terrain et des conditions climatiques difficiles. Une grande partie des régions du bassin du Congo est en effet inaccessible par d’autres moyens que la navigation fluviale.

Les activités de pêche ou de transport débouchent sur l’eau. Les pirogues, traditionnellement sculptées à partir de grumes de Wengé, essence particulièrement adaptée à cette utilisation, mettent en évidence la relation forte entre forêt, bois et eau.

Une des difficultés de la viabilité économique du fleuve est la variabilité climatique, qui entraîne des étiages sévères. La Sangha connait un arrêt total de la navigation durant 3 à 4 mois pendant l’année à cause de la saison sèche.

Transport fluvial 4 INTERHOLCO

Les promesses du transport fluvial ne sont pas à sous-estimer : éviter les aléas liés au transport routier (limitation du poids, mauvais état des routes, etc.), consommer moins de carburant par an, provoquer moins d’émissions de CO2.

En moyenne, 30 % du bois produit par INTERHOLCO passe par la Sangha, voire 22’000 m3 par an. Il faudrait l’équivalent de plus de 1’000 camions pour transporter ces volumes par la route sans compter les désavantages importants en termes d’impact sur les infrastructures et la pollution. 

Transport rail 1 INTERHOLCO

La part du transport fluvial chez INTERHOLCO a augmenté de 7% à 30% entre 2017 et 2020.

Entre 2018 et 2020, INTERHOLCO a également augmenté de 3% à 82% le volume de bois transporté de Brazzaville à Pointe-Noire en utilisant la ligne Chemin de Fer Congo-Océan (CFCO), longue de 500 km.

Transport fluvial 2 INTERHOLCO

Depuis 2020, toutes les grumes et tous les conteneurs transportés sur le fleuve Sangha sont rechargés à Brazzaville sur le rail vers Pointe-Noire, ce qui diminue encore l’impact environnemental.

Sachant qu’un wagon de débités en conventionnel équivaut à 2,5 camions, l’objectif cette année est d’augmenter la part du transport ferroviaire, afin de limiter autant que possible notre impact environnemental.

Gérer la logistique avec dynamisme et professionnalisme permet de faire les choix idéaux en liant contrôle des coûts et impacts CO2. C’est la raison pour laquelle INTERHOLCO mise sur le transport intermodal, plus précisément sur une alliance fleuve-fer.

 

Photos © INTERHOLCO, sauf la photo de pirogues sur les lacs Télé et Toumba © Molly Bergen / WCS

 

A propos d'Interholco

INTERHOLCO propose du ‘BOIS DURABLE MADE IN AFRICA’ comme solution écocitoyenne et biosourcée se traduisant par un bilan carbone positif et cherche à favoriser de meilleures conditions de vie, à réduire l’impact du changement climatique et à participer à l’amélioration de la justice sociale.

Depuis sa création INTERHOLCO producteur certifié FSC et acteur commercial spécialisé dans la mise à disposition et commercialisation de grumes, de bois débités, de bois lamellés-collés et d’autres produits transformés gère avec précaution la chaîne d’approvisionnement depuis la forêt jusqu’aux clients.

En République du Congo, INTERHOLCO protège 1.1 million d’hectares de forêt naturelle d’une conversion en terre agricole et procède à une récolte sélective des arbres à impact réduit.

Son activité raisonnée permet l’accès aux 16 000 habitants de la région à des services de vie de qualité ainsi que la protection de l’habitat de milliers de gorilles et éléphants. 

 

Contact média Interholco

Tullia Baldassarri Höger von Högersthal
INTERHOLCO AG, Schutzengelstr. 36, 6340 Baar, Switzerland
Tel.: +41 (0)41 767 03 82 
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Rapport de durabilité 2020

INTERHOLCO Rapport de durabilité 2020

Gardons contact

Inscrivez-vous via notre service d'abonnement électronique gratuit pour recevoir des notifications.

Suivez-nous

 

 

Notre apport aux ODD des Nations Unies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société, permettant l'utilisation de données relatives à un même utilisateur, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.
En savoir plus paramétrer